English

Accueil > Recherche > Equipes > Chimie atmosphérique (CHIANTI) > Projets > DECOMBIO : Pollution dans la vallée de l’Arve









Rechercher



OSUG - Terre Univers Environnement

DECOMBIO : Pollution dans la vallée de l’Arve

par Stéphan Houdier - 25 janvier 2017

La vallée de l’Arve (Haute Savoie) et plus généralement les vallées alpines sont régulièrement soumises à des phénomènes de pollution atmosphérique, caractérisés entre autres par des dépassements fréquents du seuil de 50 μg.m-3 en concentration journalière des PM10. Cette situation a conduit à l’établissement d’un Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA) sur une grande partie de la vallée de l’Arve. Dans ce contexte, une opération pilote (Fonds Air Bois) visant en la réduction significative des émissions de particules fines liées à l’utilisation du chauffage au bois doit contribuer, à terme, en une amélioration de la qualité de l’air sur ce périmètre. Le programme de recherche DECOMBIO (DÉconvolution de la contribution de COMbustion de la BIOmasse aux PM10, financement Primequal) a été mis en place afin de proposer et valider des outils d’évaluation de cette opération.

Depuis novembre 2013, trois sites représentatifs de l’ensemble de la vallée de l’Arve (Marnaz, Passy et Chamonix) ont ainsi été instrumentés afin d’étudier, d’une part la composition chimique des particules et, d’autre part de réaliser un suivi sur toute la période du Fonds Air Bois de l’évolution des concentrations en carbone suie (Black Carbon, BC), permettant d’évaluer la part « biomasse » des émissions.

Au cours de la première année du projet, des prélèvements sur filtres (120 filtres minimum pour chaque site) ont permis une spéciation chimique détaillée des PM10. La quantification de nombreux marqueurs de différentes sources permet de faire ressortir des processus régionaux ou au contraire très locaux impactant la qualité de l’air de la vallée et de quantifier les contributions d’une dizaine de sources d’émission. Les mesures continues du Black Carbon par aethalomètre (AE33) sur les trois sites permettent une déconvolution directe de deux sources de BC (fuel fossile noté BCff et combustion biomasse noté BCwb). Ce type d’appareillage a pu ainsi mettre en évidence la contribution très importante de la combustion de la biomasse, pouvant atteindre presque 50 % du BC notamment à Passy. La confrontation des deux types de mesures de traceurs de la combustion de biomasse (recherche de traceurs moléculaires sur filtre et mesure continue du BCwb par AE33) est discutée afin de valider l’utilisation des aethalomètres en vallées alpines et d’y déterminer les facteurs de conversion les plus appropriés permettant de passer des mesures de BCwb à la part de PM10 issue de la combustion de biomasse (PM10wb).

À terme, la méthodologie utilisée permettra la détermination en continu optimisée de la fraction de la contribution PM10wb, et de suivre sur le long terme l’impact des mesures de changement de dispositifs de chauffage au bois par le Fonds Air Bois.

Pour en savoir plus :
Chevrier F, Brulfert G, Jezek I, Mocnik G, Marchand N, Jaffrezo JL, et Besombes JL (2016) DECOMBIO - Contribution de la combustion de la biomasse aux PM10 en vallée de l’Arve : mise en place et qualification d’un dispositif de suivi. Poll Atmos., http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=5952.
Paci A et 38 others dont Jaffrezo JL (2016) La campagne Passy-2015 : dynamique atmosphérique et qualité de l’air dans la vallée de l’Arve. Poll. Atmos. http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=5903
Bonvalot L, Tuna T, Fagault Y, Jaffrezo JL, Jacob V, Chevrier F, and Bard E (2016) Estimating contributions from biomass burning and fossil fuel combustion by means of radiocarbon analysis of carbonaceous aerosols : application to the Valley of Chamonix. http://www.atmos-chem-phys.net/16/1...

Mesures de 14C à Passy et Chamonix