English

Accueil > Les services > Service Technique









Rechercher


Service Technique

JPEG - 19 ko

Le Service Technique de l’IGE intervient en soutien aux projets scientifiques des équipes de recherche de l’IGE et du C2FN. Il est également force de proposition pour porter des projets de développements techniques ou d’opérations de terrain en phase avec les recherches conduites à l’Institut.

Le ST regroupe une vingtaine d’ingénieurs et techniciens permanents et quelques CDD présents en fonction des projets soutenus (voir organigramme (lien vers) ). Compte-tenu du panel très étendu des activités couvertes par le ST, les métiers et les compétences présents au sein de l’équipe sont issus de domaines très variés (électronique, électrotechnique, mécanique, instrumentation, ingénierie de laboratoire et infrastructure).

Les missions du Service Techniques s’articulent autour de cinq axes d’activité :

Le soutien aux activités de forage et carottage glaciaire (dans le cadre du C2FN) ;
• Le soutien aux services d’observation et plus généralement aux mesures de terrain ;
• Le développement d’instruments expérimentaux de terrain ou de laboratoire ;
• Le soutien analytique de laboratoire ;
• La maintenance des infrastructures, en particulier celles du bâtiment Molière, propriété du CNRS (bâtiments, locaux techniques tels que les chambres froides, centrale d’eau glacée, réseau d’air comprimé…).

PNG - 206.4 ko

Une partie des activités de la mission « C2FN – Polaire » du service technique est directement rattachée à la cellule forage-carottage glaciaire du Centre de Carottage et de Forage National (C2FN). A ce titre, les personnels rattachés au C2FN ont une mission nationale visant à (i) la maintenance et au développement des instruments de forage et carottage glaciaire, (ii) la mise en œuvre sur le terrain de l’ensemble des techniques développées et (iii) de proposer des solutions de stockage et de mise à disposition des échantillons de glace prélevés.

Le service technique de l’IGE contribue aussi aux actions de valorisation spécifique, en particulier, les valorisations sous forme de brevet, de publications dans des journaux techniques, ou de participation à des salons ou colloques spécialisés. Une attention particulière est portée sur la formation des personnels de l’équipe et sur la diffusion des savoirs à destination de nos partenaires, notamment en renforçant les capacités de nos partenaires du Sud dans le cadre des observatoires.