Rechercher



OSUG - Terre Univers Environnement

Jean de La Fontaine - Le loup et l’agneau

convection et diffusion / torrentiel et fluvial / droit de l’eau

13 juin 2018 ( maj : 11 octobre 2018 ), par Philippe Belleudy

(en cours de rédaction)

Le loup et l’agneau

La raison du plus fort est toujours la meilleure :
Nous l’allons montrer tout à l’heure.

Un Agneau se désaltérait
Dans le courant d’une onde pure.
Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure,
Et que la faim en ces lieux attirait.
Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?
Dit cet animal plein de rage :
Tu seras châtié de ta témérité.
– Sire, répond l’Agneau, que votre Majesté
Ne se mette pas en colère ;
Mais plutôt qu’elle considère
Que je me vas désaltérant
Dans le courant,
Plus de vingt pas au-dessous d’Elle,
Et que par conséquent, en aucune façon,
Je ne puis troubler sa boisson.
– Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
Et je sais que de moi tu médis l’an passé.
– Comment l’aurais-je fait si je n’étais pas né ?
Reprit l’Agneau, je tette encor ma mère.
– Si ce n’est toi, c’est donc ton frère.
– Je n’en ai point.
– C’est donc quelqu’un des tiens :
Car vous ne m’épargnez guère,
Vous, vos bergers, et vos chiens.
On me l’a dit : il faut que je me venge.
Là-dessus, au fond des forêts
Le Loup l’emporte, et puis le mange,
Sans autre forme de procès.

Jean de La Fontaine, Fables (la dixième fable du livre I)/ 1668

Hydrologie

On va formuler le contenu hydrologique en trois questions :

1. La pollution peut-elle remonter le courant ?

Le loup a raison : la pollution peut remonter le courant ! Bien entendu, la pollution est entraînée par le courant vers l’aval, pour simplifier à la vitesse du courant ; c’est le mécanisme qu’on appelle la convection. Mais elle se diffuse aussi : la particule chimique ou solide portée par l’eau et soumise à la diffusion turbulente et à la diffusion moléculaire ; expérience : si je met délicatement une goutte d’encre dans un aquarium au repos (sans vitesse d’écoulement), la particule va progressivement se répartir de manière uniforme dans l’ensemble de l’aquarium.
Cependant le loup est de mauvaise foi : la convection est bien plus efficace que la diffusion et pratiquement l’eau n’est pas troublée(*) en amont.
(*) On pourrait discuter sur ce "trouble"...

Expérience de dispersion
Cet étudiant de master vérifie les propriétés de dispersion d’un colorant dans la Claduègne (affluent de l’Ardèche) en préalable à une mesure du débit par dilution.
















































2. Impacts des aménagements :

Les ouvrages ou les aménagements peuvent perturber la qualité de l’eau, mais aussi pour certains le débit, le régime de la rivière... Ces perturbations se propagent vers l’aval avec des enjeux divers et aussi des échelles de temps diverses.

exemple 1 : l’Arc (Maurienne) au barrage du Freiney
Nous sommes le 18 juin : le débit de la rivière est donc gonflé par la fonte de la neige sur le bassin amont. À l’aval de ce barrage qui sert de prise d’eau pour la production hydroélectrique, le débit est restreint au débit réservé, soit l’équivalent naturel d’un débit étiage. Avec une telle perturbation du régime hydrologique, le comportement morphologique et l’écosystème de la rivière sont bien entendu fortement modifiés par cet aménagement. L’hydroélectricité est une énergie renouvelable, mais pas toujours une énergie propre du point de vue environnemental !
exemple 2 : En amont de Barcelonnette, le torrent des Gallamonds apporte un charge sédimentaire importante à l’Ubaye.
Cette charge sédimentaire (et celle de tous les torrents affluents) se dépose de façon brutale à l’exutoire du torrent ; elle est reprise progressivement par l’Ubaye et participe à l’équilibre morphologique de la rivière. Une perturbation durable de ces apports (par exemple par leur extraction systématique) conduirait à un déséquilibre morphologique de la rivière en aval.

Une perturbation peut aussi dans certains cas se propager vers l’amont.

exemple 3 : le barrage de Frouard sur la Moselle
Dans la retenue à l’amont d’un barrage, le niveau dépend du barrage. La fermeture des vannes va provoquer la propagation vers l’amont dans la retenue d’une surcote du niveau. Les hydrauliciens l’appellent "le remous hydraulique".
exemple 4 : griffes d’érosion régressive au Niger
Le ruissellement se concentre à proximité de ce kori en entrainant les matériaux peu cohésifs. La griffe d’érosion se creuse depuis l’aval en progressant vers l’amont.

Il faut retenir de ces différents exemples qu’un aménagement a des impacts hydrologiques ou morphologiques en aval de la rivière, mais aussi parfois en amont. La compréhension et l’aménagement de la rivière doit considérer ces impacts en suivant une logique de bassin versant.

3. Le droit de l’eau (à rédiger)

Organisation réglementaire en France.
Dérégulation au Chili
Les conflits de l’eau

Références

Une autre version du loup et de l’agneau : Johnny CASH (1932-2003) : The Ballad Of Ira Hayes :

Le droit de l’eau en France : un article de l’Encyclopédie de l’environnement.

Pour une explication du remous hydraulique, voir L’homme qui cherchait la quadrature du cercle et celui qui crachait dans un puits.