English

Accueil > Recherche > Equipes > PHyREV > projets









Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement

projets

Liste des projets en cours :

SOERE AMMA-CATCH

Le système d’observation AMMA-CATCH vise à documenter la variabilité climatique et hydrologique associée à la mousson Ouest-Africaine, en vue de mieux comprendre les interactions entre climat, végétation et cycle de l’eau dans cette région, dans un contexte de changements globaux très prononcés. Il est construit autour de 3 sites de méso-échelle qui échantillonnent le gradient climatique et le gradient de végétation associés, caractéristiques de l’Afrique de l’Ouest, au Bénin au Niger et au Mali


ANR EQUIPEX CRITEX

CRITEX est l’un des 36 projets EQUIPEX sélectionnés en deuxième vague des Investissements d’Avenir du gouvernement français. Il est, avec CLIMCORE et RESIF, un des projets nationaux dont le CNRS-INSU a la gestion. Ce projet a pour but d’équiper les deux réseaux nationaux (et au delà) H+ et RBV qui ont co-écrit le projet d’un parc innovant et partagé pour étudier la zone la plus superficielle de notre globe, comprise entre la basse atmosphère et les roches, appelée la Zone Critique. Le projet a démarré le 01/09/2012 pour une durée de 88 mois.


GROFUTURE, NERC, UK

GROFUTURES FOCUSES ON :
Reducing uncertainty in the renewability and quantity of accessible groundwater to meet future demands for food, water and environmental services.
Promoting inclusion of poor people’s voices in decision-making processes on grountwater development pathways.
Intensified groundwater dependency as demand for food and water rises and variability in rainfall and river flow increases due to climate change.


NOEVA, Aqua For All, NL

L’eau souterraine constitue la principale source d’alimentation de nombreuses grandes villes africaines. C’est aussi le cas de la ville côtière de Cotonou au Bénin qui est alimentée à partir de deux champs de captage : 90 000 m3 d’eau souterraine sont ainsi pompés quotidiennement, sans que la durabilité de ces pompages ni leurs impacts sur l’environnement ne soient réellement connus. Le projet NOEVA (programme Via Water et financement Aqua for All) vise à renforcer le système d’observation de l’aquifère utilisé pour alimenter Cotonou, et à mieux quantifier les réserves en eau souterraine et leur renouvellement. NOEVA est mis en œuvre par une équipe de 3 jeunes doctorants béninois encadrés par des enseignants chercheurs de l’IRD et de l’Université Abomey Calavi au Bénin.


AMMA2050, NERC, UK


DaCyCA, INSU LEFE


SMOS-Rain, ESA

Rain estimation by using SMOS soil moisture observation



Résumés des projets :

ASCOETscs

Advanced Scintillometry to Observe Evapo-Transpiration at Satellite Compatible Scales

Le projet vise à développer les techniques de mesure de l’évapo-transpiration à différentes échelles spatio-temporelles en utilisant la scintillation infrarouge. Dans le cadre de ce projet, les développements récents des techniques d’analyse de front d’onde CO-SLIDAR ont été adaptées pour des applications environnementales. Cette technologie devrait permettre de mesurer la distribution spatiale des (...)

Lire la suite

Projet GRIBA

Vignette une

Les eaux souterraines au Bénin : quelle réserve et quelle capacité à amortir les changements ?

L’alimentation en eau d’environ 75% des africains provient des eaux souterraines exploitées par des milliers de puits et forages. Dans le futur, les eaux souterraines seront encore plus sollicitées car elles sont la seule source d’eau pérenne à l’échelle annuelle dans de nombreuses régions. De plus, les eaux souterraines présentent l’intérêt d’amortir les effets des changements climatiques et (...)

Lire la suite