English

Accueil > Recherche > Equipes > PHyREV > opportunités de stages, thèses et Post Doc









Rechercher



OSUG - Terre Univers Environnement

opportunités de stages, thèses et Post Doc

Merci de l’intérêt que vous portez à nos recherche. Vous trouverez ci-dessous des sujets de stages, de thèses et de Post-Doc que nous sommes susceptibles de porter et d’encadrer. Attention ces sujets ne sont pas forcément financés et nécessitent alors une co-construction en adéquation avec les expertises et motivations des candidats.

Liste des projets de thèses de l’équipe PHyREV :


Sujet Détaillé, contacts

Sujet est prioritaire pour une demande de financement à l’Ecole Doctorale TUE

Caractérisation des pluies extrêmes à fine-échelle en Afrique de l’Ouest : Changements passés et futurs, et implications socio-économiques

La théorie et les modèles prédisent que le réchauffement climatique va impacter le cycle hydrologique, notamment sous la forme d’une intensification des régimes pluviométriques (séquences sèches plus longues et pluies plus intenses), en particulier mise en évidence pour Afrique de l’Ouest à l’échelle journalière, avec un point de départ au tournant du siècle. De nombreux indices atmosphériques indiquent que cette tendance devrait se poursuivre dans les décennies à venir.

Pour répondre aux enjeux de prévision des inondations et de dimensionnement des ouvrages Le principal défi auquel sont maintenant confrontés les hydro-climatologues s’intéressant à l’Afrique sub-saharienne est de caractériser et quantifier comment ces changements de régime à l’échelle journalière se projettent aux échelles infra journalières. En effet, les processus pédologiques, hydrologiques et écologiques potentiellement les plus impactés par des changements de régimes pluviométriques ont souvent des temps caractéristiques bien inférieurs à la journée, voir inférieurs à l’heure.

Cette thèse propose d’utiliser des développements méthodologique récents permettant de limiter ces effets d’échantillonnage pour quantifier les changements des extrêmes pluviométriques à fine-échelle dans le passé, les projeter dans le futur, et aider à leur interprétation en terme d’évaluation du risque pour des objectifs de dimensionnement d’ouvrages ou pour aider à la construction de scénarios d’impact socio-économique.Caractérisation des pluies extrêmes à fine-échelle en Afrique de l’Ouest : Changements passés et futurs, et implications socio-économiques


Sujet Détaillé, contacts

Estimation de l’évapotranspiration réelle d’une mosaïque de culture par scintillometrie micro-onde

Depuis les années 1990, la scintillométrie a été reconnue comme une méthode précise pour estimer les flux turbulents à des échelles de km² compatibles avec un pixel de satellite ou un maillage de modèle hydrologique. Si la scintillométrie optique est aujourd’hui considérée comme une technique accomplie pour mesurer les flux de chaleur sensible intégrés spatialement, très peu de résultats ont été publiés en utilisant la scintillométrie hyperfréquence (MW) pour dériver ET à des échelles de km². Le développement récent de nouveaux capteurs ravive les rêves de mesures fiables et continues de l’évapotranspiration à l’échelle du paysage.


Recherche de financement en cours