English

Accueil > Recherche > Equipes > PHyREV > Modélisation Hydrologique > Modélisation hydrologique des bas-fond









Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement

Modélisation hydrologique des bas-fond

par Jean Martial Cohard - 21 décembre 2016

En Afrique de l’Ouest, les Bas-fonds, sont des dépressions qui restent gorgées d’eau. Ils couvrent 22-52Mha (Andriesse, Fresco et al. 1994) sur l’ensemble du continent. Situées à l’amont des cours d’eau ils débordent pendant la saison humide et constituent une source importante pour la génération des écoulements. Ils jouent ainsi un rôle majeur dans le cycle hydrologique et leur compréhension est nécessaire pour répondre aux enjeux associés à la gestion des ressources en eau de surface.

En effet, en Afrique sub-saharienne l’augmentation des inondations affecte un nombre croissant de personnes (Di Baldassarre, Montanari et al. 2010). D’autre part, le développement de l’hydroélectricité est un enjeu important (Cervigni, Liden et al. 2015) et cette source d’énergie est reconnue pour être la plus viable économiquement pour toute la région (http://www.worldbank.org/en/topic/hydraulique/ aperçu) (Banque mondiale, 2009). Enfin, la forte croissance démographique en Afrique occidentale (2,6% dans la période 2000-2010) amène toujours plus de surface mise en culture et augmente la pression pour l’exploitation des bas-fonds. (Rodenburg, Zwart et al. 2014) estiment que la production provenant de moins de 10% de la superficie totale des bas-fond sur l’Afrique pourrait répondre à la demande de riz totale du continent. Ces changements d’occupation du sol sont susceptibles de changer de manière importante le fonctionnement de ces unités hydrologiques et d’impacter en profondeur le bilan hydrologique. Malgré ces enjeux, les bas-fonds restent mal compris et peu étudiés. Cela est particulièrement vrai pour les zones soudaniennes humides, principalement situées en zone de socle où toutes les composantes de la zone critique sont étroitement liées de par la proximité de la nappe phréatique à la surface.

Fig. 1 Domaine simulé



Document(s) :

ecoulement_basfond.jpg