English

Accueil > Recherche > Equipes > ICE3 > Thèses en cours > Dépôts atmosphériques de nitrates sur les prairies subalpines du Lautaret









Rechercher



OSUG - Terre Univers Environnement

Dépôts atmosphériques de nitrates sur les prairies subalpines du Lautaret

Ilann Bourgeois (2015-2017)

12 septembre 2017

Directeurs : Jean-Christophe Clément (LECA/CARRTEL) et Joël Savarino
Financement : Région Auvergne/Rhônes-Alpes (ARC Environnement)

L’accroissement des dépositions de nitrates atmosphériques (NO3-atm) sur les bassins versants d’altitude entraîne des changements nets de disponibilité d’azote (N). Ces apports, sur des écosystèmes montagnards limités en azote, modifient la végétation et les sols faisant varier d’importants services fournis par ces écosystèmes (alimentation en eau, qualité fourrage, contrôle de l’érosion, biodiversité...). Cependant, l’impact de ces entrées croissantes de NO3-atm reste peu étudié et peu compris en particuliers lorsqu’il se combine avec les changements d’utilisation des terres. Nous proposons de tester un nouvel outil pour mieux identifier cette synergie de changements d’usages et de déposition de NO3-atm. Pour ce faire, les variations spatio-temporelles du NO3-atm des eaux de différents sols et aux exutoires d’un bassin d’altitude seront quantifiées en utilisant, pour la première fois dans les Alpes Françaises, une technique multi-isotopique (17O, 18O, 15N) à haute résolution, laquelle inclut la mesure du Δ17O (Δ17O=δ17O–0.52 x δ18O) du nitrate, traceur isotopique univoque des dépôts atmosphériques. L’analyse conjointe isotopique et géochimiques entre les apports d’origine atmosphérique (aérosols, neige, pluie) et le cycle de N dans le compartiment sol/végétation de prairies agricoles devrait permettre un suivi précis des temps de résidence de N et des processus de nitrification/dénitrification dans les sols suivant de topologie du milieu (caractéristiques physico-chimiques, utilisation passée et actuelle des sols, type de végétation, populations bactériennes).