English

Accueil > Recherche > Equipes > HyDRIMZ : Eau, sol, sédiment, qualité > Thématiques scientifiques de l’équipe HyDRIMZ > Dynamique, biogéochimie et impact des contaminants dans la zone critique









Rechercher



OSUG - Terre Univers Environnement

Dynamique, biogéochimie et impact des contaminants dans la zone critique

Impact d’une mégapole du sud-est asiatique sur la qualité de sa rivière (nutriments, métaux traces, micro-plastiques). Travaux réalisé dans le cadre des projets « Saigon River : la ville et le fleuve » (COOPERA 2016-2017 et Vietnam National University 2016-2017 ; http://virtual-saigon.net/River/Overview)

Le devenir des contaminants dans la zone critique est largement contrôlé par leurs interactions avec les constituants fluides, minéraux, et organiques. C’est une problématique complexe car les processus impliqués sont souvent spécifiques au compartiment considéré (air, eau, sol) et souvent liés à des changements de phase. Il est donc nécessaire d’aborder cette problématique en plusieurs étapes consistant d’abord à identifier les processus prépondérants pour chaque compartiment, à chiffrer les paramètres correspondants et à hiérarchiser ensuite ces processus en les intégrant et en tenant compte des phénomènes intervenant aux interfaces.

Certains aspects du devenir des contaminants ont été présentés dans l’axe 1 (transfert facilité par les particules). Il s’agit ici d’évaluer la dynamique globale et la biogéochimie des contaminants au sein de la ZC via l’identification et la quantification des mécanismes de réaction (sorption, complexation), de transformation (biodégradation, changements de phase) et d’impact des contaminants sur les composantes biologiques des compartiments de la ZC. Ces questions sont abordées en couplant des approches expérimentales et théoriques couplées à différentes échelles 1D à 3D (colonnes, lysimètres, parcelles, aquifères, rivières et BV) .

Le devenir des contaminants dans la ZC est largement contrôlé par leur aptitude à réagir ou interagir avec les constituants et matrices présents. La connaissance de la réactivité globale des contaminants dans ces compartiments, et notamment le sol, lieu principal de l’épuration des écosystèmes en lien avec la forte biodiversité présente, est nécessaire pour prédire le transfert réactif de ces contaminants.

Nous nous intéressons aussi à l’impact des contaminants dans la ZC en nous focalisant sur l’étude de la réponse biologique à la présence des contaminants seuls ou en mélange, depuis le niveau cellulaire (biocapteurs cellulaires, tests de CMI, …) jusqu’au niveau de la communauté (microorganismes) pour les écosystèmes terrestres et aquatiques. Pour l’évaluation de l’impact de contaminant sur l’homme, nous développons des approches indirectes basées sur des proxys « pollution-santé » développés par voie chimique et acellulaire afin de déterminer la contribution individuelle de chaque source déconvoluée par ailleurs via l’obtention des compositions chimiques détaillées d’aérosols en collaboration avec l’équipe CHIANTI.

Projets :

liste exhaustive au bout de ce lien


Saigon River : la ville et le fleuve

(en cours de rédaction) COOPERA 2016-2017 et Vietnam National University 2016-2017 ; http://virtual-saigon.net/River/Overview) • Dynamique globale et processus biogéochimiques de la ZC. o Transformation biogéochimique (C, N, P, Si, métaux traces) dans le gradient de salinité d’une une rivière tropicale o Dynamique des micro-plastique dans une rivière tropicale • Devenir des (...)

Lire la suite