English

Accueil > Recherche > Equipes > HyDRIMZ : Eau, sol, sédiment, qualité > Sites d’étude et plateformes techniques > Plate-forme OBS-EAU > Les dispositifs de la plate-forme OBS-EAU > Les dispositifs de la plate-forme OBS-EAU









Rechercher



OSUG - Terre Univers Environnement

Les dispositifs de la plate-forme OBS-EAU

par Herve Denis - 8 février 2017 ( maj : 28 août 2017 )

Les installations pérennes présentes sur le campus de Saint Martin d’Hères permettent d’étudier l’ensemble des compartiments de la zone critique (air, sol, nappe, rivière).

  • AIR : deux stations météorologiques installées sur les toits des bâtiments OSUG-B et GreEn-ER mesurent les pressions atmosphériques, précipitations, températures, humidités de l’air, vitesses et directions du vent, rayonnements…
  • SOL : Un site de caractérisation de la Zone Non Saturée (ZNS) localisé près du bâtiment OSUG-B mesure en continu des pressions capillaires, humidités, températures et conductivités électriques à 7 profondeurs sous la surface du sol (de 0,05 à 1,65m).
  • NAPPE : Dix piézomètres d’une profondeur d’une vingtaine de mètres sont répartis sur le campus. Sept d’entre eux sont instrumentés de sondes multiparamètres autonomes mesurant en continu les hauteurs d’eau, températures, conductivités électriques, pH, potentiels redox et oxygène dissous de l’eau de la nappe.
    La Station d’Essais sur la Ressource en Eaux Souterraines (SERES) localisée à proximité des anciens bâtiments d’ENSE3 permet de réaliser des essais de pompage et des traçages radiaux convergents au sein de la nappe.
  • RIVIERE : Les capteurs installés à la station hydrométrique de l’Isère sur le campus mesurent en continu les hauteurs d’eau, turbidités, conductivités électriques, températures et oxygène dissous. La rivière du Sonnant est également équipée de capteurs de hauteur d’eau.

Les équipements portables venant compléter ces installations pérennes sont constitués d’appareils d’hydrométrie (micro-moulinets, ADCP, Dispositif d’injection pour débitmetrie…), d’hydrogéologie/géophysique (sondes piézométriques, conductivimètres, résistivimètres,…), d’hydrochimie (spectrophotomètre portable, échantillonneurs d’eau,…) ou d’hydropédologie (cylindres à densité, infiltromètres à disque, sondes d’humidités TDR,…).
Les mesures sur l’eau sont également faites en laboratoire à l’IGE (filtrations sous vide des MES, concentration en traceur…) et au Laboratoire Envrionnement Aquatique GreEn-ER (filtrations sous vide des MES, analyse chimique et hydro-biologique sur l’eau).