Accueil > Recherche > Equipes > HMCIS > Thèmes de Recherche > Variabilité Climatique et Energies Intermittentes > Influence des vagues de chaleur sur la demande d’électricité dans les mégapoles d’Afrique de l’Ouest dans un contexte de changement climatique









Rechercher



OSUG - Terre Univers Environnement

Influence des vagues de chaleur sur la demande d’électricité dans les mégapoles d’Afrique de l’Ouest dans un contexte de changement climatique

Thèse en cours de Vicky G. Kondi Akara

16 janvier 2018 ( maj : 26 avril 2018 ), par Brice Boudevillain

Financement :
• Centre d’Excellence Sur les Changements Climatiques, la Biodiversité et l’Agriculture Durable (CCBAD) de la Banque Mondiale Université Felix Houphouët-Boigny d’Abidjan (Côte D’Ivoire)
• Bourse du Gouvernement Français (pour des séjours scientifiques au sein de l’IGE)

Direction :
• Arona Diedhiou (DR IRD, IGE, Grenoble)
• Coencadrement : B.Hingray (CR CNRS, IGE) et El-Hassane Fofona (Laboratoire de Physiques de l’Atmosphère et des mécanismes des fluides, Abidjan)

Durée : 2016 - 2019

En Afrique de l’Ouest, comme pour l’ensemble du territoire africain, une très faible proportion de la population a accès à une énergie fiable et bon marché. L’électrification du continent africain a été identifiée au cours de la COP21 comme l’une des priorités majeures des années à venir.

A court terme, les systèmes électriques de cette région devraient bénéficier d’un développement massif des énergies renouvelables variables (vent, solaire, hydroélectricité). Ils devraient donc devenir fortement sensibles/vulnérables à la variabilité météorologique. Cette vulnérabilité sera probablement accentuée pendant les périodes de vagues de chaleur, qui impactent à la fois le système de production et la demande. Mieux caractériser la façon dont la variabilité météorologique peut influencer / influencera les différentes composantes des systèmes électriques (production, demande, composantes techniques tels stockages hydrauliques, réseaux…) est une nécessité pour identifier les configurations futures possibles les plus pertinentes – des points de vue, climatiques mais aussi technique et socio-économiques.

La thèse a pour objectif de contribuer à cet enjeu de société en explorant la façon dont la demande électrique dépend, en sus des différents autres facteurs socio-économiques, de la variabilité climatique.

Elle vise en particulier à répondre aux questions suivantes :
• Quelle est la sensibilité de la demande électrique à la variabilité météorologique dans les mégapoles d’Afrique de l’Ouest ?
• A quelles variables météo la demande est-elle sensible ?
• Quels facteurs conditionnent cette sensibilité ? Quelle est la variabilité spatiale de cette sensibilité à l’échelle de la région (contexte climatique local) ? Cette sensibilité dépend-elle de facteurs socio-économiques locaux ?
• Quel est actuellement et quel pourrait être en climat futur l’influence des épisodes de vagues de chaleur sur la demande électrique dans ces mégapoles ?

Ce travail conduira par suite aussi au développement d’un modèle prédictif de la demande électrique pour les systèmes considérés, d’intérêt pour la gestion opérationnelle du système électrique.