English

Accueil > Recherche > Equipes > HMCIS > Thèmes de Recherche > Processus atmosphériques > Caractérisation des paramètres météorologiques associés à la convection organisée en bandes









Rechercher



OSUG - Terre Univers Environnement

Caractérisation des paramètres météorologiques associés à la convection organisée en bandes

4 novembre 2016 ( maj : 22 décembre 2016 )

Notre objectif consiste à identifier les paramètres atmosphériques associés au régime de convection peu profonde organisée en bandes. Ces recherches constituent le travail de thèse d’Angélique Godart (financement ENTPE) co-encadrée par Etienne Leblois (Cemagref-Lyon) et Sandrine Anquetin.

Une étape préalable à ces études consiste à bâtir une base de données de ces évènements. En effet, seuls deux évènements de ce type ont été identifiés sur la région.

Pour ce faire, nous avons réalisé une étude comparative entre un événement connu de convection en bande (Miniscloux et al., 2001) et un évènement de convection profonde (Delrieu et al., 2005). Des critères d’extraction (critères dynamiques et critères pluviométriques) ont été identifiés et appliqués aux bases de données afin d’extraire d’autres évènements de convection peu profonde.

Les critères sont les suivants : critères dynamiques : un vent de secteur sud, un cisaillement vertical faible et une vitesse de vent moyenne supérieure à 7 ms-1 dans les basses couche ; pour les critères pluviométriques : une intensité de pluie horaire moyenne qui augmente avec l’altitude, une intermittence (pourcentage de valeurs nulles) qui diminue avec l’altitude.

Ces critères sont utilisés sur la base de données des radiosondages à Nîmes sur la période 1976-2005, ce qui a permis de sélectionner 79 évènements que nous supposons associés à de la convection peu profonde organisée en bandes. A partir de ces 79 évènements, un radiosondage générique est proposé.

Radiosondage générique

Enfin, le modèle MesoNH est forcé par ce radiosondage générique. Les résultats des simulations montrent des cumuls de pluie localisés sur le relief, organisés en bandes. Ces précipitations sont stationnaires. L’extension verticale des nuages est bien limitée aux premiers kilomètres de l’atmosphère. Ces résultats valident le radiosondage générique comme étant caractéristique de convection peu profonde organisée en bandes.

Cumul des précipitations simulées sur 24h

Contacts :

S. Anquetin, A. Godart

Références :

Godart, A. (2006). Climatologie des pluies en zone de relief marqué. M2R-STUE. Grenoble.

Godart, A., Anquetin, S. and Leblois, E. (2007). Rainfall regime associated to shallow convection in Cévennes - Vivarais Area. International Conference on Alpine Meteorology, Chambery (France), 4 au 8 Juin, 2007.

Godart, A., Anquetin, S. and Leblois, E. (2007). Rainfall regime associated to banded convection in mountainous area, Meteorology, Atmospheric, Physics (submited)