English

Accueil > Recherche > Equipes > Chimie atmosphérique (CHIANTI) > Outils et Plateaux Analytiques > Plateau Instrumentation Mobile pour la Chimie de l’Atmosphère (PTICHA)









Rechercher



OSUG - Terre Univers Environnement

Plateau Instrumentation Mobile pour la Chimie de l’Atmosphère (PTICHA)

Le Plateau Technique d’Instrumentations mobiles pour la CHimie de l’Atmosphère (PTICHA) centralise et mutualise des instrumentations dédiées à l’étude de la chimie atmosphérique, et mobilisables à la fois en laboratoire et sur le terrain. Il permet d’acquérir sur de nombreux terrains (zones tempérées, polaires ou tropicales, secteurs de hautes altitudes) des données sur la nature chimique (aérosols, gaz, précipitations) du milieu atmosphérique.

La vocation première du plateau technique est de collaborer à des programmes de recherche dédiés aux études de la chimie de l’atmosphère et de venir en soutien (déploiement instrumental national et international) à la recherche scientifique développée sur les différents terrains dans lesquels l’IGE est impliqué. La sous-traitance et l’aide ponctuelle doivent rester marginales autant que possible. Les priorités de déploiement des instrumentations sont donc données aux projets incluant le plateau technique en tant que partenaire. Cette implication du plateau et des personnels associés lors de la mise en place de projets de recherche permet d’ajuster au mieux les stratégies d’échantillonnage aussi bien en termes de préparation de budgets que de traitement et d’analyse des échantillons, voire d’aide à la rédaction (matériels et méthodes, résultats…). Les techniques et les méthodes qui y sont développées s’appuient sur les expertises scientifiques et techniques des chercheurs / enseignants-chercheurs et personnels techniques de l’équipe.

Responsable du plateau / Traitement de données : Olivier Magand

Le plateau PTICHA est actuellement composé d’instruments de mesure et de collecte atmosphérique qui peuvent être classés dans trois nacelles.

Analyse des espèces mercurielles

Le mercure se trouve dans l’atmosphère sous trois formes principales : Hg(0) (mercure élémentaire gazeux), Hg(II) (mercure gazeux réactif) et Hg(p) (mercure particulaire). Le mercure gazeux total ou TGM (« Total Gaseous Mercury ») est défini opérationnellement comme la fraction de mercure gazeux passant au travers d’un filtre de porosité 0,45 µm. Il est composé de Hg(0) et de Hg(II) (figure 1). Les (...)

Lire la suite

Collecte sur filtres par préleveur haut volume (chimie générale, aérobiologie)

Dans le cadre de ses activités de recherche, l’équipe CHIANTI utilise fréquemment des collecteurs d’atmosphère ambiant haut débit pour la mesure de la concentration massique, et de la composition chimique / microbiologique des aérosols. Les composés mesurés sont présents à faible concentration dans les milieux naturels, parfois non mesurables par méthodes analytiques directes implantées sur le terrain et (...)

Lire la suite

Instrumentation optique

Projet en cours Plusieurs équipes de l’IGE (CHIANTI, ICE3) travaillent actuellement, en collaboration avec des partenaires extérieurs (LiPHy – CNRS/UGA/G-INP) au développement d’instrumentation permettant la mesure simultanée d’espèces réactives d’intérêt atmosphérique au niveau trace (ppt) à température ambiante (+30 à -50°C) via un dispositif optique portable. Ce projet propose la conception d’un (...)

Lire la suite