Accueil > Page d’accueil > Résultats scientifiques à la Une > Contrasting North-South changes in Amazon wet-day and dry-day frequency and related atmospheric features









Rechercher



OSUG - Terre Univers Environnement

Contrasting North-South changes in Amazon wet-day and dry-day frequency and related atmospheric features

3 décembre 2018 ( maj : 16 novembre 2018 ), par Herve Denis

Le bassin de l’Amazone a une superficie de plus de 6 millions de km² et héberge la plus grande forêt humide du monde.
La revue scientifique Climate Dynamics a publié récemment l’article “Contrasting North-South changes in Amazon wet-day and dry-day frequency and related atmospheric features” qui documente les changements significatifs d’intensité des pluies qui se produisent depuis la fin du XXème siècle dans cette région.

Ce travail réalisé par des chercheurs péruviens, français et brésilien, met en évidence que les précipitations les plus fortes sont devenues plus fréquentes à partir de 1998 dans le nord du bassin (qui inclue le nord de l’Amazonie péruvienne et brésilienne), principalement lors de l’automne austral, de mars à mai. « Pendant les deux dernières décennies du XXème siècle, des totaux supérieurs à 900 mm ont été dénombrées 4 fois pour la période qui va de mars à mai, alors que depuis 1999 ce total a été dépassé 14 fois. Ce changement correspond à une augmentation de 17% de la pluie de mars-avril-mai pendant la période 1981-2017  » expliquent le premier auteur de l’étude Jhan Carlo Espinoza, chercheur à l’Institut de Géophysique du Pérou à Lima et Hans Segura, doctorant à l’Institut des Géosciences de l’Environnement à l’Université de Grenoble (UGA-IGE) et co-auteur de l’étude.
De plus, ils précisent que le changement d’intensité des pluies est lié au réchauffement de l’océan Atlantique tropical qui favorise l’ascendance de l’air et une forte convection au nord du bassin amazonien.

Photo de gauche : Iquitos, Pérou crue de 2012 © Gouvernement Régionale de Loreto
Photo de droite : Puerto Nanay, Iquitos Pérou, crue de 2012 © Santini, William - IRD SO-HYBAM

La situation est différente dans le sud du bassin de l’Amazone.
Durant les dernières décennies, un accroissement significatif du nombre de jours secs a été observé, principalement au printemps austral (de septembre à novembre), ce qui correspond à une diminution de 18% des pluies pendant cette période de mise en place de la saison des pluies et de début du cycle agricole.
« Cela signifie que la saison des pluies débute un mois et demi plus tard que dans les années 70 et la situation est encore plus grave les années de fortes sécheresses, comme en 2005, 2010 et récemment en 2016 » affirme José Marengo, directeur de recherche au CEMADEN* et co-auteur de l’étude. De plus, J. Marengo indique que : « ce changement est lié à une subsidence atmosphérique accrue depuis les hauts niveaux de la troposphère sur le sud du bassin amazonien, ce qui inhibe la convection et modifie la circulation atmosphérique régionale. Par ailleurs, le rôle éventuel des changements d’usage des sols sur l’évolution des précipitations du sud de l’Amazonie ne peut pas être ignoré ».

De son côté, Josyane Ronchail, chercheuse au LOCEAN - Paris et co-auteure de l’étude explique que « ces changements modifient le cycle hydrologique du bassin de l’Amazone. Des inondations plus fréquentes sont observées dans les rivières du nord du bassin, ce qui a un impact sur l’agriculture locale et les infrastructures des villes amazoniennes et génère des problèmes sanitaires liés à la contamination des eaux. Dans la partie sud du bassin, la saison sèche et la période d’étiage sont plus longues, ce qui peut réduire le cycle agronomique et les récoltes et limiter le transport fluvial des produits d’exportation vers les ports de l’Atlantique. De plus, ces périodes sèches prolongées ont un impact sur la forêt en limitant l’activité photosynthétique des arbres et en produisant de fréquents incendies qui alimentent le stock de gaz à effet de serre atmosphérique  ».

*CEMADEN : Centro Nacional de Monitoramento e Alerta de Desastres Naturais. https://www.cemaden.gov.br

Accès à l’article :

Espinoza JC., Ronchail J., Marengo JA., Segura H. 2018. Contrasting North–South changes in Amazon wet-day and dry-day frequency and related atmospheric features (1981–2017). Climate Dynamics. DOI : 10.1007/s00382-018-4462-2

Dans la même rubrique :