Accueil > Page d’accueil > Actualités > École de terrain Hydrogéophysique au Centre Asiatique de Recherche sur l’Eau au Vietnam 9-14 avril 2018









Rechercher



OSUG - Terre Univers Environnement

École de terrain Hydrogéophysique au Centre Asiatique de Recherche sur l’Eau au Vietnam 9-14 avril 2018

23 avril 2018, par Herve Denis

Une école de terrain « Hydrogéophysique » a été réalisée du 9 au 14 avril 2018 par l’IGE au Centre Asiatique de Recherche sur l’Eau au Vietnam (http://carerescif.hcmut.edu.vn/fr/) grâce à des co-financements issus du « LABEX OSUG@2020 », du CARE, et des facultés de Géologie et de l’Environnement de l’Université Technologique d’Ho Chi Minh City.

Cette formation a réuni vingt étudiants de niveau Master 2 durant 6 jours. Elle était dédiée à l’apprentissage en mode « learning by doing » de deux des principales méthodes de géophysique appliquée à l’eau souterraine, les problèmes géotechniques, et les suivis de panaches de pollutions dans les sols  : la tomographie de résistivité électrique et les sondages électromagnétiques temporels.

Etudiants vietnamiens devant le bâtiment du CARE

Organisée par Tran Anh Tu, Vice doyen (Faculty of Geology & Petroleum Engineering) et Marc Descloitres (IGE), avec l’appui du laboratoire CARE, la formation permettait de pratiquer ces méthodes directement sur le terrain, dans le delta du Mékong, sur un site test où le sous sol est gorgé par endroits d’argiles et d’eau salée dans les 30 premiers mètres de la surface, compromettant l’exploitation des aquifères superficiels. Cette zone du delta du Mékong proche de la mer est aussi menacée par la montée des eaux de mer et un affaissement progressif des terrains qui conduiront probablement à la submersion, à moyen terme, d’une partie des terres fertiles du Delta.

Pour l’avenir, les vietnamiens regardent du coté des eaux souterraines en zone de socle, et sont à la recherche de méthodes permettant d’identifier les zones de recharge des aquifères, qu’il faudrait protéger dès à présent des urbanisations galopantes. La géophysique pratiquée à l’IGE pourrait aider à apporter des outils en appui aux décideurs des politiques publiques.

Students at work at CARE laboratory Students at work at CARE laboratory Students during the field measurements Students during the field measurements