English

Accueil > Les services > Service Support Informatique > Service Support Informatique









Rechercher


Service Support Informatique

par Herve Denis - 30 septembre 2016 ( maj : 1er décembre 2016 )

L’ARCHITECTURE DE BASE

A votre arrivée au laboratoire, vous devrez avant tout passer au secrétariat pour obtenir votre identifiant personnel. Chaque personne dispose d’un seul et unique mot de passe pour tous les services du laboratoire. Ce mot de passe est sécurisé et doit être solide. Il est utilisé pour le mail aussi bien que votre session.

L’ensemble des ordinateurs du laboratoire (Unix, Windows) est connecté à 3 stockages centralisés.

  • Le premier permet de mettre sa page personnel sur le web (W : ou /mnt/xxx/www-user)
  • Le second permet de déposer temporairement des documents à partager avec le monde extérieur (S : /mnt/ftp)
  • Le troisième permet de ranger des documents à partager dans le laboratoire (K : /mnt/xxx/equipes)

Chaque ordinateur est relié à l’authentification centralisée du laboratoire. Cette authentification fonctionne même hors du laboratoire.

Tout le monde dispose à minima d’une adresse mail en prenom.nom@ujf-grenoble.fr

Seules les plateformes Unix (Debian) et Windows sont supportés par le service informatique (même si les autres sont supportables J).

Les ordinateurs personnels ne sont pas admis sur le réseau filaire.

Une documentation plus détaillée est accessible via l’intranet : https://intragere.ujf-grenoble.fr

L’OFFRE DE SERVICE

La compétence du service informatique s’étend de l’administration utilisateurs à l’administration des ordinateurs et ceci de la bureautique à la recherche.

La partie administrative de l’offre de service du LTHE est automatisée et accessible en ligne grâce au portail web IntraGère.

Certains de ces services administratifs sont accessibles au travers de web-service sécurisé (services accessibles à des ordinateurs distants via des URLs dédiés).

La partie traitement, collecte et diffusion de données scientifiques de l’offre de service est accessible via le portail web Oles. Ce projet est en cours de montée en charge.

A cette offre de service de base s’ajoute une offre de service avancé à la demande :

  • Espace de stockage avec caractéristiques exceptionnelles (performance ou sous sécurisé)
  • ­­­Hébergement de machine virtuel
  • Hébergement de site web en java, php ou html
  • Hébergement de serveurs de calcul
  • Délégation de gestion de serveurs de calcul
  • Délégation de la sécurité de serveurs expérimentaux
  • Mise en exploitation et maintenance de code scientifique.
  • Mise en production de logiciels
  • Déploiement de standards logiciels scientifiques ou bureautiques
  • Déploiement massif de solutions de sécurité (mise à jour, firewall machine et réseau, anti-virus, politique d’accès)

INTRAGERE

L’offre de service d’IntraGère permet :

  • La création (et la destruction) des comptes avec actualisation des annuaires et recherche de postes libres automatique.
  • La gestion des informations personnelles (mail, équipes, labos, tel, localisation) en un point unique.
  • La gestion des équipements et infrastructures partagés.
  • Le déploiement de logiciels scientifiques ou bureautiques personnalisé à la demande via le web.
  • La création des listes de diffusions manuelle ou automatique par lieu, fonction ou rôle ainsi que leurs participants.
  • La coordination, la validation, le suivi et l’inventorisation des achats.
  • Le partage d’informations entre communautés distantes ou locales avec une gestion des droits extrêmement fine.
  • L’organisation de vote ou sondage par communauté.
  • Le suivi et la demande des supports technique et calcul.
  • La fédération d’authentification inter-laboratoire.
  • La gestion de stock de produits chimiques.
  • La fourniture de service au travers d’accès web (web-service)
  • Chacun de ses services est assujetti à des droits par personne, rôle ou fonction.

https://intragere.ujf-grenoble.fr

OLES

L’offre de service scientifique du portail Oles permet :

  • D’extraire les données des bases de données locales ou externes.
  • D’importer des données et de les diffuser à grande échelle.
  • De visualiser les outils d’analyse et de modélisation offerts par les utilisateurs à la communauté scientifique sans en perdre le contrôle.
  • De rechercher les outils d’analyse et de modélisation par auteur ou par type de traitement.
  • D’ajouter un nouvel outil d’analyse ou de modélisation, en spécifiant les entrées- sorties de ce module.
  • De construire une chaîne de traitement, en sélectionnant les outils d’analyse et ou de modélisation. Cette construction est réalisée graphiquement, et peut être sauvegardée.
  • De sélectionner les données et de les associer, graphiquement, à une chaîne de traitement.
  • De procéder à l’exécution d’une chaîne de traitement.

https://oles.lthe.fr





Dans la même rubrique :