Projets


Chantier Arctique Français : Pollution en Arctique

Le programme PARCS Pollution in the Arctic System a pour objectif l’amélioration de notre compréhension des sources de polluants, de leur devenir et leur impact en Arctique. Ce projet est une initiative du Chantier Arctique Français (CNRS), et est coordonné par le LATMOS.

Lire la suite

ANR INHALE : L’atmosphère comme écosystème

Ce projet financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR-15-CE01-0002-01) et en collaboration avec l’Ecole Centrale de Lyon, et Fédération des Recherches en Environnement de Clermont-Ferrand propose une approche multidisciplinaire de chimie atmosphérique et microbiologie moléculaire, afin d’explorer les microbes atmosphériques et leur rôle sur la chimie de certains éléments dont le (...)

Lire la suite

GMOStral : Observations et chimie du mercure dans les régions sub-antarctiques et antarctiques

GMOstral découle d’une initiative lancée par le programme européen GMOS (Global Mercury Observation System) qui coordonne un réseau planétaire d’observations du mercure atmosphérique. Les données collectées sur la cyber-infrastructure permettent de mettre en oeuvre et valider les modèles atmosphériques régionaux et mondiaux dans l’optique de motiver et orienter les futures réglementation concernant ce polluant global. Dans ce cadre, nous avons mis en place 3 trois stations de mesures en régions (...)

Lire la suite

Suivi de la composition chimique des PM en site rural : l’OPE Andra

Un programme en cours est celui du suivi à long terme des concentrations atmosphériques des composantes des particules atmosphériques dans le cadre de l’Observatoire Pérenne de l’Environnement (OPE) de l’Andra dans la Meuse. La station de l’OPE permet d’aborder la caractérisation de l’échelle régionale dans un contexte faiblement perturbé et éloigné des sources d’émissions anthropiques directes. Les mesures ont débuté en 2011, avec un très bon suivi temporel pour un programme de longue durée. Les données (...)

Lire la suite

Part’Arera

Le programme Part’Aera s’inscrit dans le programme Européen ALCOTRA 2007-2013 qui vise les problématiques liées à l’amélioration de la qualité de l’air dans un cadre transfrontalier.
Plus précisément, ce projet a comme objectif prioritaire d’approfondir et d’harmoniser la connaissance sur les méthodes de mesure et sur l’analyse de l’origine de la pollution particulaire, afin de fournir aux responsables des politiques publiques des informations utiles pour identifier et maîtriser des outils d’action (...)

Lire la suite

Influence du salage des routes sur les concentrations de PM10 en hiver

Un programme de recherche a été conduit en partenariat avec ATMO AURA et le LCSQA
pour évaluer l’influence du salage des routes en Rhône Alpes sur les concentrations des PM10 atmosphériques, et évaluer cette influence sur les épisodes de dépassements des valeurs limites réglementaires des PM. 
pour en savoir plus : rapport ci joint

Lire la suite

Particul’Air

Le projet Particul’Air, soutenu par l’ADEME a regroupé 8 AASQA et 2 laboratoires de recherche. Ce projet avait pour but de faire progresser les connaissances sur les niveaux et composition de particules dans l’air liées à l’ensemble des sources diffuses potentiellement présentes en zones rurales et ce afin d’améliorer la gestion de la qualité de l’air.
Indirectement, les connaissances acquises pourront contribuer, notamment, à améliorer la surveillance de la pollution particulaire et les performances (...)

Lire la suite

CAMERA

CAMERA : caractérisation chimiques des PM2,5 sur 2 sites ruraux du réseau MERA.
Entre 2011 et 2013, des prélèvements de PM2,5 ont été réalisés sur les sites de Révin et Peyrusse-Vieille, et analysés pour une large gamme de composés chimiques par différentes techniques. L’objectif était d’évaluer la variabilité de composition au cours des saisons, et de quantifier les parts de différentes sources d’émission à la composition des particules dans ces sites ruraux reculés.
Pour en savoir plus (...)

Lire la suite
0 | 10