Processus atmosphérique – Caractérisation des précipitations


Télédétection radar des précipitations solides alpines et antarctiques

Thèse en cours de Claudio DURAN

Encadrants : B. Boudevillain et Alexis Berne (LTE/EPFL)
Les précipitations solides sont un élément clé du cycle de l’eau dans les régions de hautes latitudes ou hautes altitudes. Leur quantification reste un défi en raison des conditions environnementales difficiles et faute d’observations suffisantes ou suffisamment qualifiées. Ce projet vise à étudier l’utilisation de la télédétection par radars terrestres pour caractériser et quantifier les précipitations neigeuses dans les Alpes et en Antarctique. (...)

Lire la suite

Estimation quantitative des pluies intenses en région Cévennes-Vivarais : paramétrisation micro-physique, fusion de données et modèles d’erreur

Thèse soutenue par Rafael NAVAS le 6 octobre 2017

Encadrants : G. Delrieu Thèse de l’Université de Grenoble ; Bourse du Gouvernement du Venezuela
L’amélioration de l’observation des précipitations à l’échelle régionale est l’un des enjeux forts des travaux menés par l’Observatoire Hydrométéorologique Méditerranéen Cévennes-Vivarais (http://www.ohmcv.fr ; Delrieu et al. 2009a, 2009b, Boudevillain et al. 2011) pour l’étude des pluies intenses et des crues-éclairs en région méditerranéenne. En raison de sa vulnérabilité aux pluies intenses, la région (...)

Lire la suite

Etude de la granulométrie des gouttes des pluies intenses : variabilités et impacts hydrologiques

Thèse en cours de Sahar Hachani (Université de Tunis El Manar)

Encadrants : B. Boudevillain, Z. Bargaoui (LMHE/ENIT, Tunisie) G. Delrieu
Les variabilités spatiales et temporelles de précipitations influencent fortement les processus hydrologiques et rendent difficile leurs quantifications. Les distributions en tailles (DSD) et vitesses des hydrométéores sont des éléments clés dans la caractérisation des précipitations car elles interviennent directement dans les définitions de l’intensité pluvieuse, du flux d’énergie cinétique des gouttes, et du facteur de (...)

Lire la suite

Etude de l’impact orographique sur la structure microphysique horizontale et verticale des précipitations

Thèse de Jimmy ZWIEBEL soutenue le 10 décembre 2015

Encadrants : J. Van Baelen (LaMP), S. Anquetin
The study and understanding of precipitating systems is of major concern in areas facing a high hydrometeorological risk such as southeastern France (Gard 2002, Var 2010). Mountainous areas, like the Cévennes region, will have a significant impact on both the resulting natural hazard and the structure of precipitations (orographic enhancement, systems and convection organization).
The study will focus on the vertical and horizontal structure (...)

Lire la suite